X
Menu
X

Révision de la directive européenne sur les énergies renouvelables

Révision de la directive européenne sur les énergies renouvelables

Les instances européennes révisent la directive nous concernant. Durant le processus d’écriture, deux amendements 22 et 107 menaçant notre filière ont été déposés au Parlement européen, avec pour objet d’exclure les centrales de moins de 10 MW des dispositifs de soutien public (en France, de l’OA) considérant que la petite hydroélectricité compromettrait le bon état écologique des cours d’eau.

Notre secrétaire général – qui siège au nom de notre fédération en tant que vice-président d’EREF la Fédération européenne des énergies renouvelables – est allé plaider auprès des parlementaires européens qu’il connaît, notamment des membres de la Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie (ITRE), en lien avec des parlementaires nationaux qui nous appuient.

Ils n’ont heureusement pas été adoptés : un vote ultime doit encore se dérouler à la session plénière de la rentrée concernant ces textes : la « directive (UE) 2018/2001 du Parlement européen et du Conseil, du règlement (UE) 2018/1999 du Parlement européen et du Conseil » et la « directive 98/70/CE du Parlement européen et du Conseil relatifs à la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables, et abrogeant la directive (UE) 2015/652 du Conseil ».

Share

Adhérent

L'actualité EAF

Catégories

Aller au contenu principal