X
Menu
X

L’hydroélectricité locale

L’HYDROÉLECTRICITÉ EN CHIFFRES

4- hydroelectricite en chiffre

Première source d’énergie électrique d’origine renouvelable, l’hydroélectricité est une source d’énergie incontournable. Respectueuse de l’environnement, l’hydroélectricité est reconnue comme une filière d’excellence française.

Une énergie disponible localement

L’hydroélectricité est une ressource utilisable rapidement. Aujourd’hui, 1700 centrales locales assurent 12% de la production électrique d’origine renouvelable.

Une énergie produite localement

Très avantageuse, cette énergie ne demande pas de grosses installations, et son coût de production est comparable à celui du nucléaire.

En moyenne, une centrale délivre de l’hydroélectricité aux besoins de plus de 2000 foyers.

L’hydroélectricité : une production décentralisée pour une consommation locale.

Une énergie incontournable

1ère source d’électricité verte en France et dans le monde

2ème énergie française après le nucléaire

1/5 de l’électricité produite dans le monde

1/6 de la production électrique en France

 Capturer

Figure 1: Source RTE

Une énergie locale

1700 centrales installées en France

50% du budget des petites communes

tableau

Une énergie compétitive

2100 MW installés

7TWh : la production annuelle de l’hydroélectricité locale

2,5 millions de consommateurs

7,06 centimes d’euro du KWh en 2015 pour le tarif de base

parc2

COMMENT CA MARCHE ?

Le producteur doit respecter un processus réglementaire.

Le droit d’utiliser la force motrice de l’eau

Le droit d’eau est le droit d’utiliser la force motrice de l’eau. Pour pouvoir produire de l’hydroélectricité, il est nécessaire de posséder une autorisation administrative régulière. Trois cas peuvent être ainsi distingués :

  • Être titulaire d’une autorisation administrative: installation autorisée ou concédée matérialisées par un règlement d’eau
  • Être titulaire d’un droit fondé en titre, c’est-à-dire :

–     Posséder une autorisation antérieure à la loi de 1919 pour une centrale d’une puissance inférieure à 150 kW

–     Un droit antérieur à la Révolution française.

L’autorisation administrative d’un ouvrage hydroélectrique est régie par les articles L. 214-1 et suivants du code de l’environnement depuis l’entrée en vigueur de la loi n°2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l’allègement des démarches administratives.

La procédure réglementaire est précisée aux articles R. 214-1 et suivants du code de l’environnement depuis l’entrée en vigueur du décret n°2014-750 du 1er juillet 2014.

Évaluation environnementale

Une ordonnance du 3 août 2016 et un décret du 11 août 2016 modifient l’évaluation environnementale des projets. Ces nouvelles dispositions s’appliquent aux projets relevant de l’examen au cas par cas pour lesquels la demande d’examen au cas par cas est déposée à compter du 1er janvier 2017 et aux projets faisant l’objet d’une évaluation environnementale systématique pour lesquels le première demande d’autorisation est déposée à compter du 16 mai 2017.

Le décret du 11 août apporte une nouvelle distinction entre les projets soumis à étude d’impact et les projets soumis à l’examen au cas par cas :

–              Les projets d’installations hydroélectriques dont la puissance est supérieure à 4,5 MW sont soumis à étude d’impact ;

–              Les projets d’installations hydroélectriques dont la puissance est inférieure ou égale à 4,5 MW sont soumis à l’examen au cas par cas tout comme les augmentations de puissance de plus de 20 %.

LES ATOUTS DE L’HYDROÉLECTRICITÉ LOCALE

4- les atout... durable

L’hydroélectricité locale : des atouts pour l’avenir
Une énergie au service de l’emploi local

Produite sur place, l’hydroélectricité évite les achats extérieurs et fournit des recettes aux collectivités. Elle soutient les communes en favorisant l’emploi et en s’appuyant sur les compétences des fabricants de matériels, d’équipement, de bureaux d’études techniques et environnementaux. Autre point capital, elle est facteur de désenclavement des régions rurales ou de montagne mal desservies par le réseau électrique.

Une énergie qui anticipe la demande électrique

Le développement programmé des déplacements en tram et train crée un besoin grandissant d’électricité. De plus, la voiture électrique, les matériels électroniques, la climatisation, le chauffage en sont également de gros consommateurs. Or, aujourd’hui, l’hydroélectricité est l’énergie la mieux à même de répondre à cette montée en puissance des besoins.

Une énergie favorable aux consommateurs

Produite localement, l’hydroélectricité est l’énergie renouvelable la moins chère. Elle fait jeu égal – par les prix – avec le nucléaire sans besoin d’infrastructures imposantes.

Une énergie respectueuse de l’environnement

L’énergie hydraulique fournit de l’électricité :

  • Sans produire de pollution
  • Sans créer d’effet de serre
  • Sans épuiser les ressources
  • Sans consommer d’eau

Les producteurs d’hydroélectricité participent, depuis de nombreuses années, aux programmes permettant d’améliorer la continuité écologique.

Une filière industrielle

Innovation, technicité et ambitions industrielles caractérisent la filière hydroélectrique. Le producteur autonome est d’abord un industriel de l’électricité.

DE LA CONVENTION HYDRO A LA TRANSITION ENERGETIQUE

4- la convention hydro

À la suite du Grenelle de l’Environnement, une convention d’engagements pour le développement d’une hydroélectricité durable en cohérence avec la restauration des milieux aquatiques (« convention Hydro ») fut signée en juin 2010 entre plusieurs associations de protection de l’environnement et plusieurs opérateurs dont EAF.

Elle témoigne de la recherche d’une conciliation entre d’une part, la nécessaire promotion de l’hydroélectricité comme première source d’énergie renouvelable en France et d’autre part, la protection des milieux aquatiques dans le respect des objectifs européens définis par la Directive cadre sur l’eau de 2000.

Les différents partenaires se réunissent régulièrement au ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie pour faire la point sur les avancées.

La convention affiche un objectif de production de 3TWh pour 2020.

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015 pose des objectifs directeurs en termes de politique énergétique. Ainsi, la loi prévoit de porter la part des énergies renouvelables à 23 % de la consommation finale brute d’énergie en 2020 et à 32 % de cette consommation en 2030 ; à cette date, pour parvenir à cet objectif, les énergies renouvelables doivent représenter 40 % de la production d’électricité.

Par ailleurs, la loi met en place une programmation pluriannuelle de l’énergie qui couvrira deux périodes successives de cinq ans. La programmation est révisée au moins tous les cinq ans pour deux périodes de cinq ans.

LA CENTRALE D’AUDELANGE DANS LE JURA

4- medias

C’est le 5 juin 2009 qu’a été inaugurée la centrale rénovée du Moulin-Rouge, installée à Audelange sur le Doubs (Jura) et exploitée par M. Pierre PONARD, adhérent de la Fédération EAF.

Après huit mois de travaux, cette installation d’une puissance de 385 kW a officiellement repris du service au cours d’une rencontre sympathique, réunissant autour de M. Ponard et de sa famille les représentant des entreprises ayant réalisé le chantier, des producteurs, de la DRIRE et des élus de la région.
Des représentants de la Fédération EAF avaient également fait le déplacement.

Daniel Soreau, Jean-Marie Sermier, député du Jura ainsi que Franck David, conseiller général du canton de Rochefort-sur-Nenon, ont pris la parole à cette occasion pour féliciter M. Ponard, qui a su entreprendre avec succès la rénovation complète de cette centrale, toute en lui conservant, grâce à la réalisation d’un petit musée, toute son âme et son histoire.

La réussite de ce projet témoigne du dynamisme de cet adhérent et de la volonté de toute une filière de moderniser son outil de travail pour concourir à la réalisation des objectifs de production d’énergies renouvelables fixés par le Grenelle de l’environnement.

Nous vous proposons de découvrir la centrale de M. Ponard grâce à ce reportage de France3 Franche-Comté (5 juin 2009).

L’ENERGIE HYDRAULIQUE DE FAÇON PÉDAGOGIQUE

Comment fonctionne une centrale hydroélectrique ? Comment produire de l’électricité à partir d’une chute d’eau ?

Pour tout connaître et tout savoir, embarquez avec Fred et Jamy en Savoie à la découverte des barrages, en cliquant ici.