X
Menu
X

juin

CANDIDATURE POUR UNE LICENCE EN ALTERNANCE POUR UN AN

Candidature pour un poste en alternance en qualité d’Energies Renouvelables et Efficacité Énergétique des Bâtiments Durables.

Candidature pour une période d’apprentissage sur 1 an pour l’année 2017/2018.

Vous trouverez en PJ le CV  de cet étudiant actuellement apprenti en BTS Maintenance des Systèmes Énergétiques et Fluidiques, titulaire d’une Mention Complémentaire Energies Renouvelables et d’un Baccalauréat ELEEC (Électrotechnique, Energie, Equipements Communicants) ainsi que la présentation de cette licence professionnelle en alternance.

CV et présentation école

 

EDITO DU PRÉSIDENT MAI/JUIN 2017

Chers adhérents, Chers amis,

Nous connaissons notre nouveau ministre de tutelle en la personne de Nicolas HULOT.

Il devra mettre en œuvre les engagements du Président de la République sur le développement des énergies renouvelables et sur la simplification administrative dont nous avons tant besoin.

La fondation pour l’Homme et la Nature de Nicolas HULOT avait signé la Convention d’engagements pour le développement d’une hydroélectricité durable. Il s’agit là d’un signe assez fort pour notre profession. Pour rappel, FNE ne l’avait pas signée.

D’ores-et-déjà, j’ai écrit à notre ministre pour le féliciter et pour rencontrer prochainement ses équipes. Je lui ai fait part de notre volonté que des arbitres indépendants puissent jouer le rôle de conciliateur pour les mises en conformité des ouvrages les plus litigieuses.

Sur le plan économique, les lauréats du premier appel d’offres ont été dévoilés le 27 avril dernier. Et dans la foulée, un nouvel appel d’offres triennal a été annoncé par Ségolène ROYAL. Ce nouvel appel d’offres concerne quant à lui des installations de plus d’1 MW exclusivement (nouvelles et existantes).

Ce nouvel appel d’offres est donc une solution possible pour les centrales d’1 MW qui se retrouvent sans contrat. La Fédération milite pour une extension du complément de rémunération jusqu’à 4,5 MW.

Les services de la DGEC ont écouté nos propositions et réfléchissent actuellement à un contrat de dernier recours avec investissements pour les centrales de plus d’1 MW.

Vous lirez également dans ce numéro d’EAF ACTU un article de Maître Arnaud DOLLET sur un projet de centrale hydroélectrique sur un cours d’eau en liste 1.

Cet exemple fait écho à d’autres jurisprudences qui vont dans le sens d’une possibilité de construire un nouvel ouvrage sur un cours d’eau pourtant classé en liste 1.

Par ailleurs, cette fin de semestre s’est accompagnée de plusieurs réunions régionales. Je tiens à remercier tous les participants.

 

Lors de notre assemblée générale du 21 juin prochain, nous aurons le plaisir d’accueillir un autre avocat, Maître Jérôme LEPEE. Il interviendra sur notre action en cours à propos des factures ENEDIS. Jérôme LEPEE est spécialiste des questions tarifaires et de la réglementation relative au raccordement.

Ainsi, je donne rendez-vous à tous ceux qui le peuvent à venir échanger avec nous dans le cadre de notre assemblée annuelle.

Bien cordialement,

Claude BLANC-COQUAND

Président de la Fédération EAF

 

ASSEMBLEE GENERALE D’EAF

Madame, Monsieur, Cher adhérent,

Conformément à l’article 12 de nos statuts, j’ai l’honneur de vous convoquer à l’Assemblée Générale Ordinaire 2017, qui se tiendra le mercredi 21 juin à 10h00 dans nos locaux :

FEDERATION EAF

251 boulevard Pereire

75017 PARIS

Immeuble Maillot 2000, 4ième étage

Métro : ligne 1 station Porte Maillot sortie n°4 « avenue de la Grande Armée » ou RER C station : Neuilly Porte Maillot

Lors de notre réunion, Maître Jérôme LEPEE, avocat spécialisé dans le droit de l’énergie, interviendra notamment sur le problème de la CTA.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, Cher adhérent, l’expression de ma meilleure considération.

Claude BLANC-COQUAND

Président